La Cadence Parfaite V – I

Le problème avec la théorie musicale, c’est de l’étudier mais de ne pas la pratiquer réellement sur son instrument, et encore moins dans les 12 tonalités.

Nous allons développer dans cet article l’utilisation d’une progression avec deux accords : La cadence Parfaite V – I

Exemple de cadence parfaite

G7C7M
VI / Do Majeur

Le rôle d’une cadence est de définir une tonalité.

Cette cadence correspond à l’enchaînement des degrés V et I.

Ces deux accords sont diatoniques, ils appartiennent à la même gamme majeure.

Cette progression exprime le fameux concept de tension résolution.

Un accord de dominante instable qui amène à un accord de tonique stable.

Les exercices suivants vous permettront d’arriver à jouer d’instinct cette cadence, dans toutes les tonalités.

Vous vous préparez ainsi à sa rencontre dans de très nombreux morceaux.

En musique, décider en une fraction de seconde est une norme.

Mark Levine – Le Livre de la Théorie du Jazz
A noter pour les vidéos

Même si vous lisez mal la musique sous forme de solfège, je vous invite à utiliser ces vidéos pour contrôler par l'écoute votre travail.

« Écoute avec tes yeux et vois avec tes oreilles. » Charlie Parker 

Pour les rejouer, clic en bas à gauche de la vidéo.

Pour passer en mode plein écran, clic sur l’icône en bas à droite.

Pour télécharger les vidéos sur votre ordinateur, clic dans l’icône VIMEO en bas à droite, un nouvel onglet va s’ouvrir et vous pourrez la télécharger.
Jean - Marc Bontemps
Musiques Actuelles
Ile de la Réunion / Madagascar

Positions d’accords utilisés

Je vais vous proposer d’utiliser des positions d’accords sans quinte avec uniquement la fondamentale, la tierce et la septième.

Travail sur la 6ème corde

Nous allons commencer par des exercices destinés à revoir le nom des 12 notes sur la guitare

Dans  les grilles, les notes sont indiquées en notation Anglo-Saxonne : C D E F G A B et vous devez les formuler oralement ou mentalement en utilisant la convention latine : Do Ré Mi Fa Sol La Si

1 – Jouez les 12 notes en suivant le cycle des quintes ascendantes

2 – Jouez les 12 notes en suivant le cycle des quintes descendantes

Plaquez ensuite à partir de chacune de ces notes un accord de degré I de type 7M.

Nous allons utiliser une position sans quinte avec uniquement la fondamentale, la tierce majeure et la septième majeure.

3 – Jouez les 12 accords 7M (en partant de la 6ème corde) en suivant le cycle de quintes ascendantes

F7MC7MG7MD7M
A7ME7MB7MGb7M
Db7MAb7MEb7MBb7M

4 – Jouez les 12 accords 7M (en partant de la 6ème corde) en suivant le cycle des quintes descendantes

B7ME7MA7MD7M
G7MC7MF7MBb7M
Eb7MAb7MDb7MGb7M

Travail sur la 5ème corde

Nous allons effectuer le même travail que précédemment à partir de la 5ème corde.

5 – Jouez les 12 notes en suivant le cycle des quintes ascendantes

6 – Jouez les 12 notes en suivant le cycle des quintes descendantes

Plaquez ensuite à partir de chacune de ces notes un accord de degré I de type 7M.

Nous allons utiliser une position sans quinte avec uniquement la fondamentale, la tierce majeure et la septième majeure.

7 – Jouez les 12 accords 7M (en partant de la 5ème corde) en suivant le cycle des quintes ascendantes

F7MC7MG7MD7M
A7ME7MB7MGb7M
Db7MAb7MEb7MBb7M

8 – Jouez les 12 accords 7M (en partant de la 5ème corde) en suivant le cycle des quintes descendantes

B7ME7MA7MD7M
G7MC7MF7MBb7M
Eb7MAb7MDb7MGb7M

Travail sur la 5ème et 6ème corde

Nous allons maintenant passer au travail de la progression complète en ajoutant l’accord de degré V de type 7 avant l’accord de résolution.

Cet accord présente une instabilité en raison de la présence de l’intervalle de triton (Quinte bémol).

Exemple G7 = Sol Si Ré Fa 
La tierce majeure et la septième mineure, Si et Fa forment un intervalle de triton.

Utilisez une position sans quinte avec uniquement la fondamentale, la tierce majeure et la septième mineure.

Prenez conscience sur la guitare du rapport entre les fondamentales des deux accords : une quinte descendante.

Dans ce cas, l’accord de tension sera joué sur la 5ème corde et l’accord de résolution sur la 6ème corde.

Un musicien expérimenté pensera uniquement à l’accord d’arrivée pour trouver son degré V.

C’est ce qui permet de mémoriser plus facilement une progression harmonique.

L’accord d’arrivée est C7M et c’est lui qui permet de visualiser le V7, qui sera G7.

V7C7M

9 – Jouez les 12 progressions V – I en suivant le cycle de quintes ascendantes

10 – Jouez les 12 progressions V – I en suivant le cycle de quintes descendantes

Travail sur la 6ème et 5ème corde

Nous allons travailler une autre option de doigté pour jouer cette progression.

Dans ce cas, l’accord de tension sera joué sur la 6ème corde et l’accord de résolution sur la 5ème corde.

Encore une fois, prenez conscience sur la guitare du rapport entre les fondamentales des deux accords : une quarte.

Cette fois-ci les notes fondamentales des deux accords sont l’une sous l’autre.

Un musicien expérimenté pensera uniquement à l’accord d’arrivée pour trouver son degré V.

C’est ce qui permet de mémoriser plus facilement une progression harmonique.

L’accord d’arrivée est C7M et c’est lui qui permet de visualiser le V7, qui sera G7.

V7C7M

11 – Jouez les 12 progressions V – I en suivant le cycle des quintes ascendantes

12 – Jouez les 12 progressions V – I en suivant le cycle des quintes descendantes

Grille en degré et en notation anglo-saxonne

13 – Jouez cette grille en vous basant sur les accords 7M de degré I sur la 6ème ou 5ème corde

V7F7MV7C7M
V7G7MV7D7M
V7A7MV7E7M
V7B7MV7Gb7M
V7Db7MV7Ab7M
V7Eb7MV7Bb7M

14 – Jouez cette grille en vous basant sur les accords 7M de degré I sur la 6ème ou 5ème corde

V7B7MV7E7M
V7A7MV7D7M
V7G7MV7C7M
V7F7MV7Bb7M
V7Eb7MV7Ab7M
V7Db7MV7Gb7M