LIVRES SUR MILES DAVIS

J’ai regroupé sur cette page tous mes livres de chevet concernant Miles Davis, une des personnalités les plus novatrices, influentes et respectées de l’histoire de la musique.

Jean - Marc Bontemps
Musiques Actuelles
Ile de la Réunion

Miles – L’autobiographie

de Miles Davis (Auteur), Quincy Troupe (Auteur)

Pour cette édition, Il s’agit de la mise à jour de la traduction.

Miles Davis, musicien de légende issu de la bourgeoisie noire de Saint-Louis, raconte son parcours musical de plus de quarante ans, des clubs de Harlem et de la 52e Rue où il croise la route de Charlie Parker, Dizzy Gillespie, Thelonious Monk et bien d’autres, aux années électriques et à la fusion entre jazz, rock, pop et musique antillaise.

Et c’est en toute franchise qu’il se confie sur les épreuves qui ont jalonné sa vie, ses problèmes d’alcool et de drogue, ses maladies, guérisons et rechutes, la haine raciste à laquelle il se trouva si souvent confronté.

Ces obstacles, il les surmontera grâce à ses rencontres – ses amis, les femmes de sa vie et surtout grâce à sa grande force de caractère et à sa passion pour la vie et la musique. 

Kind of blue : Le making of du chef-d’oeuvre de Miles Davis

de Ashley Kahn  (Auteur), Jimmy Cobb (Préface), Philippe Paringaux (Traduction)

1959 : Miles Davis forme le célèbre sextet – John Coltrane, Cannonball Adderley, Bill Evans, Wynton Kelly, Paul Chambers et Jimmy Cobb – pour donner, en deux prises seulement, son oeuvre majeure.

Kind of Blue reste l’album de jazz le plus vendu au monde.

Ashley Kahn nous pose en témoins de l’enregistrement de cet album qui a tant influencé les musiciens de jazz mais aussi de rock.

S’appuyant sur une recherche méticuleuse et un récit enlevé, le journaliste retrace le parcours de Miles Davis du bebop au jazz modal et suit les évolutions de l’album depuis son ébauche jusqu’à son accession au statut d’objet culte.

Très largement documenté – transcription de hors-prises, découvertes extraites de la forteresse Columbia, nouvelles interviews de musiciens, photos inédites – l’ouvrage s’adresse à tous les amateurs de Miles Davis, de jazz, de musique en somme.

We want Miles

de Vincent Bessières (Auteur), Franck Bergerot  (Auteur)

Catalogue de l’exposition We want Miles à la Cité de la Musique (16 octobre 2009 – 17 janvier 2010).

En livrant photographies exceptionnelles, manuscrits de partitions, pochettes originales et biographie experte, We want Miles tente de retracer la légende de cet artiste hors du commun, l’un des plus fascinants de toute l’histoire de la musique.

Miles Davis, Tutu 

de Vincent Cotro  (Auteur)

1986. Fruit d’une collaboration inédite entre le légendaire trompettiste de jazz et son ancien bassiste, Marcus Miller, l’un des derniers albums studio de Miles Davis a été baptisé en hommage à l’archevêque sud-africain et prix Nobel de la paix Desmond Tutu.

Si son morceau-titre est rapidement devenu l’un des refrains les plus populaires des années 1980, l’album a aussi suscité la polémique par l’utilisation généralisée des synthétiseurs, des boîtes à rythmes ou du re-recording.

Certains y ont vu, plus qu’un album de Miles Davis, l’oeuvre quasi exclusive de Miller qui en a composé, arrangé, joué et enregistré la plus grande partie.

L’ouvrage retrace la genèse de ce fascinant objet, joignant aux analyses musicales approfondies un grand nombre d’éclairages et de sources complémentaires.

Le lecteur pourra situer et apprécier Tutu à l’aune de la trajectoire complète de Miles et du contexte général, ou plus immédiat, dans lequel l’album a vu le jour.

La chaîne complexe de collaborations et la place centrale du producteur sont mises en lumière, Tutu inaugurant le départ du trompettiste du label Columbia pour le géant Warner Bros.

Prenant appui sur cet album déjà historique, l’ouvrage permet finalement de mieux comprendre comment cette musique toujours appelée jazz n’a cessé de se construire au contact de toutes les musiques populaires et commerciales.

L’auteur principal, Vincent Cotro, est maître de conférences spécialiste du jazz à l’université de Tours, et chroniqueur pour Jazz Magazine/ Jazzman. Il a collaboré pour cet ouvrage avec Laurent Cugny, Franck Bergerot et Emmanuel Gaultier.

Miles Davis. Introduction à l’écoute du jazz moderne

de Franck Bergerot  (Auteur)

Miles Davis fascine, mais la légende relègue trop souvent sa musique au second plan.

On fréquente celle-ci par habitude, sans étonnement, comme on use un lieu commun.

L’ouvrage de Frank Bergerot s’attache à souligner en quoi cette musique qui resta à l’avant-garde du jazz de 1945 à 1991 est à elle seule fascinante.

Après une biographie détaillée, l’auteur examine la sonorité du trompettiste, la phrase de l’improvisateur, l’adaptation constante du chef d’orchestre à l’évolution du langage jazzistique. Il s’interroge sur la façon dont le musicien s’est nourri de la créativité de ses compagnons. Il évoque enfin les pouvoirs magiques de celui qui se fit tout à la fois peintre, plasticien, homme de théâtre et accoucheur de talents pour donner corps aux visions qui l’habitaient.

S’appuyant sur des notions concrètes et renvoyant constamment à l’écoute des principaux disques à travers une série d’exemples précisément repérables, l’analyse de Franck Bergerot associe rigueur et clarté. Aussi ce livre est-il tout autant un ouvrage d’initiation à l’usage du néophyte qu’un outil de réflexion. Bien plus, il constitue une véritable introduction à l’écoute du jazz moderne.

Miles Davis de A à Z

de Franck Bergerot  (Auteur)

L’oeuvre du trompettiste Miles Davis s’étend sur un demi-siècle d’histoire.

L’aborder, c’est plonger dans une véritable galaxie dont il n’est pas l’unique star. On y croise en effet de grandes figures musicales de toutes les époques du jazz et des musiques voisines (blues, funk, rock, variétés, classique), de Louis Armstrong à Wayne Shorter, de John Coltrane à Prince, de John Lee Hooker à John Scofield, etc.

Pour permettre de s’y retrouver, ce guide adopte la forme d’un abécédaire. Chaque notice détaille l’identité des collaborateurs de Miles Davis et des musiciens qui l’influencèrent, le contenu de chacun de ses albums et la nature de ses principales compositions.

On trouve également des précisions sur sa vie privée qu’il divulgua à grand renfort d’affabulations et d’approximations, des explications sur les genres musicaux qu’il adopta et sur le vocabulaire musical qui s’y rapporte.

Miles de A à Z est le plus sûr moyen d’explorer l’oeuvre du trompettiste et de redécouvrir les ressources de sa discothèque. Indispensable.

Miles Davis

de Alain Gerber (Auteur)

« Ces vrais résidus de poubelle du type My Funny Valentine, ces camelotes d’un autre temps écrites à l’usage des Blancs ! » : ainsi Miles Davis qualifia-t-il en 1975, un jour de colère, les standards empruntés au répertoire de la chanson populaire et de la comédie musicale, dont il avait été pendant plus de vingt ans le plus troublant des interprètes.

Il leur devait en grande partie sa gloire et sa fortune. Il leur avait fait l’amour avec plus de ferveur, de tendresse et d’imagination qu’aucun trompettiste avant lui.

Comment et pourquoi en vint-il à les agresser, et pas seulement en paroles, à les démantibuler, à leur lancer de l’acide au visage, avant de les exiler de sa musique pour très longtemps ?

C’est la principale question que posent ces pages d’où se dégage peu à peu la figure fascinante d’un créateur qui, ne voyant dans l’éternité « rien d’autre que l’éphémère toujours réinventé », terrorisé à l’idée que l’air du temps pourrait souffler la flamme de son génie si son génie restait en place, n’a cessé de fuir son reflet et de fausser compagnie à son ombre (à sa lumière aussi !).

Quitte à se chasser lui-même des paradis successifs auxquels il avait accédé. Au moins ne l’aura-t-il fait que pour en gagner de plus inouïs.

Miles Davis 

de Jean-Pierre Jackson  (Auteur)

Le Miles Davis de Jean-Pierre Jackson ose, plus de quinze ans après la disparition du grand trompettiste, un véritable inventaire de son oeuvre. Replacée sans complaisance dans son contexte esthétique et biographique, celle-ci n’en prend que plus de force.

Miles Davis: L’histoire complète illustrée

de Ashley Kahn  (Auteur), Robin Kelley  (Auteur)

Voici l’histoire illustrée de Miles Davis, le plus populaire des trompettistes de jazz.

En tant que compositeur, leader et visionnaire musical, Miles Davis reste l’une des personnalités les plus novatrices, influentes et respectées de l’histoire de la musique. Il a été à l’avant-garde des mouvements bebop, cool jazz, hard bop, jazz modal et jazz fusion, et reste l’artiste de jazz le plus universellement apprécié de tous.

Bienvenu dans ce livre où les stars de la musique sont nombreuses à rendre hommage à Miles Davis, grâce aux interviews et aux souvenirs de Sonny Rollins, Bill Cosby, Herbie Hancock, Ron Carter, Clark Terry, Lenny White, Greg Tate, Ashley Kahn, Robin D G Kelley, Francis Davis, George Wein, Vincent Bessières, Gerald Early, Nate Chinen, Nalini Jones, Dave Liebman, Garth Cartwright, et d’autres encore.

Vous trouverez également dans cet ouvrage de très nombreuses photos provenant des archives de Francis Wolff.

Electrique Miles Davis, 1968-1975 

de Laurent Cugny  (Auteur)

En 1993, Laurent Cugny publiait son étude sur la période dite « électrique » d’un Miles Davis alors récemment disparu (1991).

Ce texte, portant sur un fragment de la carrière du Prince of Darkness encore à ce moment dénigré par une partie de la critique et pour cela relativement peu exploré, a vite été reconnu comme pionnier sur cette question et pour l’historiographie générale de Miles Davis.

Cette période davisienne – aujourd’hui unanimement reconnue comme aussi importante musicalement que les autres et particulièrement décisive pour le jazz et de nombreuses musiques populaires qui devaient suivre – peut ainsi être replacée dans la perspective de l’évolution du jazz et des musiques associées depuis cette fin de XXe siècle jusqu’à nos jours et réévaluée à la lumière du regard historique porté aujourd’hui sur un musicien dont l’empreinte se révèle de jour en jour plus marquante sur les musiques de son temps.